Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Le Cardinal Errazuriz Ossa Envoye Du Pape

Le cardinal Errazuriz Ossa envoyé du pape

3e Congrès mondial de la miséricorde à Bogota

Le cardinal Francisco Javier Errazuriz Ossa, archevêque de Santiago du Chili, proche du mouvement marial de Schönstatt, a été choisi par le pape François, comme son envoyé spécial au IIIe Congrès apostolique mondial de la Miséricorde, qui se tiendra en Colombie, à Bogota, du 15 au 19 août 2014 sur le thème Manifeste-toi au monde, Seigneur, à travers ton Eglise, Sacrement de ta Miséricorde !



Radio Vatican 09/08/2014

Un émissaire spécial représentera le Pape François au troisième Congrès apostolique mondial de la Miséricorde qui se tiendra du 15 au 19 août à Bogota en Colombie. Il s’agit du cardinal Erràzuriz Ossa, archevêque émérite de Santiago du Chili.

Ces congrès à l’échelle mondiale font partie de l’héritage de Jean-Paul II qui insistait sur les richesses de la Miséricorde Divine, cœur de la vie chrétienne. Sa dévotion au message de Sœur Faustine s’est répandue dans le monde au fil des années. Le premier congrès mondial s’est déroulé à Rome, le 2 avril 2008, troisième anniversaire de la mort de Jean Paul II, et fut encouragé par Benoît XVI. En 2011, des participants de 70 pays, des îles Fidji à l’Amérique du Sud, ont participé au deuxième congrès mondial en Pologne. La décision de continuer les congrès a été prise à Cracovie, avec toutes les délégations présentes, afin de promouvoir le message de la Miséricorde dans le monde.

Les évêques de Colombie ont donc exprimé leur désir d’animer le troisième congrès mondial, persuadés que ces rencontres peuvent créer des communautés missionnaires, ferments d’évangélisation dans les paroisses. En 2013, en Thaïlande, le congrès continental asiatique a été marqué par la présence de représentants bouddhistes. Ceux-ci se sont dits profondément touchés par le message de la Divine Miséricorde qui selon eux deviendra le paradigme du monde.

Le week-end prochain, à Bogota, les évêques colombiens et le président du Congrès, le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, attendent un grand nombre de participants du monde entier. L’épiscopat français sera représenté par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars, et Mgr Albert-Marie de Monléon, évêque émérite de Meaux.

Le Cardinal Errazuriz Ossa Envoye Du Pape

Le cardinal Errazuriz Ossa envoyé du pape

3e Congrès mondial de la miséricorde à Bogota

Le cardinal Francisco Javier Errazuriz Ossa, archevêque de Santiago du Chili, proche du mouvement marial de Schönstatt, a été choisi par le pape François, comme son envoyé spécial au IIIe Congrès apostolique mondial de la Miséricorde, qui se tiendra en Colombie, à Bogota, du 15 au 19 août 2014 sur le thème Manifeste-toi au monde, Seigneur, à travers ton Eglise, Sacrement de ta Miséricorde !



Radio Vatican 09/08/2014

Un émissaire spécial représentera le Pape François au troisième Congrès apostolique mondial de la Miséricorde qui se tiendra du 15 au 19 août à Bogota en Colombie. Il s’agit du cardinal Erràzuriz Ossa, archevêque émérite de Santiago du Chili.

Ces congrès à l’échelle mondiale font partie de l’héritage de Jean-Paul II qui insistait sur les richesses de la Miséricorde Divine, cœur de la vie chrétienne. Sa dévotion au message de Sœur Faustine s’est répandue dans le monde au fil des années. Le premier congrès mondial s’est déroulé à Rome, le 2 avril 2008, troisième anniversaire de la mort de Jean Paul II, et fut encouragé par Benoît XVI. En 2011, des participants de 70 pays, des îles Fidji à l’Amérique du Sud, ont participé au deuxième congrès mondial en Pologne. La décision de continuer les congrès a été prise à Cracovie, avec toutes les délégations présentes, afin de promouvoir le message de la Miséricorde dans le monde.

Les évêques de Colombie ont donc exprimé leur désir d’animer le troisième congrès mondial, persuadés que ces rencontres peuvent créer des communautés missionnaires, ferments d’évangélisation dans les paroisses. En 2013, en Thaïlande, le congrès continental asiatique a été marqué par la présence de représentants bouddhistes. Ceux-ci se sont dits profondément touchés par le message de la Divine Miséricorde qui selon eux deviendra le paradigme du monde.

Le week-end prochain, à Bogota, les évêques colombiens et le président du Congrès, le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, attendent un grand nombre de participants du monde entier. L’épiscopat français sera représenté par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars, et Mgr Albert-Marie de Monléon, évêque émérite de Meaux.