Congrès Miséricorde France

"La Miséricorde de Dieu est pour tous" - Pape François

  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
  • Congrès Miséricorde France Congrès - Visages de la Miséricorde
jquery slider by WOWSlider.com v7.6

Un lieu de Miséricorde en actes
La Maison Saint Martin de Porres – Bulacan (Philippines)

Lors du 4ème congrès  mondial de la Miséricorde, à Manille*, nous apprécions de rester un long temps, dans une maison d'accueil d'une centaine d'enfants et de jeunes orphelins.  Leur accueil est émouvant.
Cette Maison est sous le patronage de Saint Martin de Porres, Apôtre de Miséricorde qui accueillait les Indiens au 17e siècle en Amérique Latine.


Dessin de Saint Martin de Porres
par Simon, 14 ans





le Père Vincent et Jasper

Une maison pour des enfants

Musique, danses, repas, visite des lieux. La joie de vivre de ces enfants et adolescents nous impressionne tous.

Lorsque les prêtres et les frères au service des enfants orphelins nous parlent, ils font spontanément référence au pape François à propos de la Miséricorde.

Voici quelques propos relevés au cours des conversations :

- ''Le propre du missionnaire c'est de vivre la Miséricorde, comme il est beau d'aimer et de servir les enfants avec la Miséricorde''.

- ''Faisons quelque chose de Beau pour Dieu !''

- ''Notre vie est remplie de petits actes mais de petits actes pleins de miséricorde''.

- ''Mettre cette Miséricorde de Dieu en actes : c'est notre prière et ce que nous voulons vivre dans cette maison. En restant avec les enfants et les jeunes orphelins, nous essayons de faire en sorte que cette expérience soit essentielle pour leur croissance humaine et spirituelle''.

Ils nous expliquent que début  janvier 2017 un enfant de dix ans est parti de sa maison, car il était violé tous les jours par son beau-père. Son père est mort et sa mère en prison pour trafic de drogue. Ils l'ont accueilli dans cette maison et lui ont dit : ''Ici, tu es en sécurité''. Plus les jours passent et plus cet enfant est en confiance.

Jasper, 15 ans affirme  ''J'ai 15 ans et grâce à cette maison, je peux étudier à l'école. J'ai peu à peu découvert un grand trésor : l'Amour de Dieu. C'est le plus grand cadeau pour moi''.

Léa, une jeune témoigne :

''J'ai treize ans ; mon père est parti de la maison, ma mère ne pouvait subvenir à mes besoins. Je ne pouvais pas aller à l'école. Notre vie était très dure, c'était une survie, chaque jour, alors, un jour, ma maman m'a amenée dans cette maison. Ma vie a beaucoup changé quand j'ai commencé à vivre ici et je suis heureux. J'y ai découvert que l'Amour de Dieu est le plus grand cadeau. J'ai découvert que Dieu pardonne tous nos péchés. J'ai aussi rencontré dans cette maison beaucoup de personnes qui m'ont appris à avoir confiance en moi. Quand j'aurais fini mes études, je veux devenir travailleuse sociale pour aider les enfants à mon tour.''

Dans cette maison Saint Martin de Porres, on est au cœur de la Miséricorde et on est dans l'Espérance. Nous voyons combien ces enfants sont heureux et nous leur souhaitons un bel avenir.






4e congrès national de la Miséricorde – 16 au 20 janvier 2017 – Manille (Philippines) « Communion dans la Miséricorde ; Mission pour la Miséricorde ». Le pape François avait voulu exprimer son intérêt pour ce Congrès en nommant un envoyé spécial, le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon.


Un lieu de Miséricorde en actes
La Maison Saint Martin de Porres – Bulacan (Philippines)

Lors du 4ème congrès  mondial de la Miséricorde, à Manille*, nous apprécions de rester un long temps, dans une maison d'accueil d'une centaine d'enfants et de jeunes orphelins.  Leur accueil est émouvant.
Cette Maison est sous le patronage de Saint Martin de Porres, Apôtre de Miséricorde qui accueillait les Indiens au 17e siècle en Amérique Latine.


Dessin de Saint Martin de Porres
par Simon, 14 ans





le Père Vincent et Jasper

Une maison pour des enfants

Musique, danses, repas, visite des lieux. La joie de vivre de ces enfants et adolescents nous impressionne tous.

Lorsque les prêtres et les frères au service des enfants orphelins nous parlent, ils font spontanément référence au pape François à propos de la Miséricorde.

Voici quelques propos relevés au cours des conversations :

- ''Le propre du missionnaire c'est de vivre la Miséricorde, comme il est beau d'aimer et de servir les enfants avec la Miséricorde''.

- ''Faisons quelque chose de Beau pour Dieu !''

- ''Notre vie est remplie de petits actes mais de petits actes pleins de miséricorde''.

- ''Mettre cette Miséricorde de Dieu en actes : c'est notre prière et ce que nous voulons vivre dans cette maison. En restant avec les enfants et les jeunes orphelins, nous essayons de faire en sorte que cette expérience soit essentielle pour leur croissance humaine et spirituelle''.

Ils nous expliquent que début  janvier 2017 un enfant de dix ans est parti de sa maison, car il était violé tous les jours par son beau-père. Son père est mort et sa mère en prison pour trafic de drogue. Ils l'ont accueilli dans cette maison et lui ont dit : ''Ici, tu es en sécurité''. Plus les jours passent et plus cet enfant est en confiance.

Jasper, 15 ans affirme  ''J'ai 15 ans et grâce à cette maison, je peux étudier à l'école. J'ai peu à peu découvert un grand trésor : l'Amour de Dieu. C'est le plus grand cadeau pour moi''.

Léa, une jeune témoigne :

''J'ai treize ans ; mon père est parti de la maison, ma mère ne pouvait subvenir à mes besoins. Je ne pouvais pas aller à l'école. Notre vie était très dure, c'était une survie, chaque jour, alors, un jour, ma maman m'a amenée dans cette maison. Ma vie a beaucoup changé quand j'ai commencé à vivre ici et je suis heureux. J'y ai découvert que l'Amour de Dieu est le plus grand cadeau. J'ai découvert que Dieu pardonne tous nos péchés. J'ai aussi rencontré dans cette maison beaucoup de personnes qui m'ont appris à avoir confiance en moi. Quand j'aurais fini mes études, je veux devenir travailleuse sociale pour aider les enfants à mon tour.''

Dans cette maison Saint Martin de Porres, on est au cœur de la Miséricorde et on est dans l'Espérance. Nous voyons combien ces enfants sont heureux et nous leur souhaitons un bel avenir.






4e congrès national de la Miséricorde – 16 au 20 janvier 2017 – Manille (Philippines) « Communion dans la Miséricorde ; Mission pour la Miséricorde ». Le pape François avait voulu exprimer son intérêt pour ce Congrès en nommant un envoyé spécial, le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon.